Browsing Category

blahblah

blahblah Sport & wellness

J’ai eu mon permis!

mermaid-mermaidshark-blog bordeaux-blog bordelais-crossfit-blogging-blog-ink-inkedgirl-fitness-fitnessgirl-bordeaux-bordelais-tatouage-sphynx-cat-love

Je me suis dit qu’il fallait que je vous parle un peu de mon permis. Tout d’abord, parce que vous avez été nombreux à me supporter après l’obtention de mon code en Mai et puis parce que je pense que ça peut encourager toutes les personnes qui vont le passer ou sont en train de le passer.

Quand je l’ai passé, j’étais prête! Pas non plus une as du volant hein, mais je connaissais bien la mécanique et j’avais une conduite fluide.

Le stress m’atteint peu dans ma vie personnelle et professionnelle, je suis une personne qui essaie un maximum de relativiser les choses même si parfois, j’ai envie de tout envoyer en l’air.

Pourtant, quand j’ai reçu la date de mon permis de conduire (le 30 juillet), j’ai commencé à perdre mes moyens sur les leçons qui me restaient. Un stress presque visible s’est installé dans tout mon corps. Je me suis rendu compte que cet examen serait décisif. Et j’ai paniqué. Un peu comme, ce qui doit arriver le jour d’un mariage. ( C’est ce qu’ils montrent dans les films alors me péter pas mon sketch là 🙂 )J’ai eu un besoin de réconfort.

Le Jour J, j’avais retrouvé ma zen attitude. J’étais prête à affronter l’inspecteur ( qui avait l’air gentil d’ailleurs 🙂 ). Pourtant, quand je suis montée dans la voiture, j’ai eu l’impression d’avoir laissé mon cerveau à l’extérieur de la voiture. Si il m’avait demandé mon nom, je pense que j’aurais été capable de ne pas pouvoir répondre.

En démarrage en côte, j’ai vu mon genou trembler quand je cherchais le point de patinage. J’étais en train de perdre le contrôle et ce n’est vraiment pas quelque chose qui me ressemble! Je suis une guerrière! On m’a souvent appelé Xena dans la quasi-totalité des jobs que j’ai fait. Et là, j’allais droit dans le mur.

J’ai su récupérer mon cerveau à temps, j’ai tenté de rattraper ma prestation au mieux que je pouvais. J’ai stressé pendant 4 jours, attendant la réponse magique. Quand j’ai vu que c’était positif, j’ai failli m’évanouir tellement le stress avait été fort.

Aujourd’hui, je sais ce que c’est que de passer son permis, et je voulais rassurer tout le monde. J’ai stressé, parce qu’on a des idées reçues, parce qu’on entend qu’intel ne l’a pas eu, parce que machin a dit que l’inspecteur était un con. Mais sincèrement, on s’en fout de ce que disent les autres, on doit vivre notre moment, et rentrer gagnant à la maison.

Que pensez-vous du jour de l’examen du permis de conduire ?

I told myself that I had to speak a bit of my driver license. First, because many of you to support me after getting my first part in May, and then because I think it can encourage all the people who will pass or are passing it.

When I passed, I was ready! Not an ace eh driving, but I knew I had the mechanics and smooth driving.

Stress just reached me in my personal and professional life, I am a person who tries up to put things into perspective even though sometimes I feel like all get laid.

But when I received the date of my license (July 30), I started to lose my means of lessons I had left. An almost visible stress moved into my body. I’ve realized that this review would be decisive. And I panicked. A bit like, what needs to happen on the day of a wedding. (This is what they show in movies then no farting my sketch there :)) I had a need for comfort.

On D-Day, I had found my zen. I was ready to face the inspector (which looked nice indeed :)). Yet when I got in the car, I had the impression of having left my brain out of the car. If he had asked me my name, I think I would have been able not to answer.

In hill start, I saw my knees tremble when I was looking for the slip point. I was losing control and it’s really not something that looks like me! I am a warrior! Often called me Xena in almost all the jobs I’ve done. And here I was going straight into the wall.

I knew my brain recover in time, I tried to catch my performance at best I could. I have stressed for 4 days, pending the magic answer. When I saw that it was positive, I almost fainted so much stress was strong.

Today I know what it’s like to spend his driver, and I wanted to reassure everyone. I have stressed, because we have belief, because we heard that Intel has not been because foo said the inspector was a jerk. But honestly, we do not care what others say, we should live our time and go win at home.

What do you think of the day of the examination of the driving license?

blahblah

Je suis addict aux jeux videos, et alors?

mermaid-mermaidshark-blog bordeaux-blog bordelais-crossfit-blogging-blog-ink-inkedgirl-fitness-fitnessgirl-bordeaux-bordelais-tatouage-sphynx-cat-love

Je sais que quand on parle de geek, on voit tout de suite un ado boutonneux à lunettes! Et pourtant, je pense ne posséder aucune de ses qualifications. D’ailleurs à quel moment, le terme geek qualifie quelqu’un?

Voilà ce que dit notre merveilleux wiki :

«  Un geek (/gik/) est une personne passionnée par un ou plusieurs domaines précis, plus souvent utilisé pour les domaines liés aux « cultures de l’imaginaire » (le cinéma, la bande dessinée, le jeu vidéo, etc.), ou encore aux sciences, à la technologie et l’informatique. » 

Ah! en fait quand on est un gamer, d’après wiki, nous sommes donc des personnes passionnées! Yes! Je le savais!

Tout ça pour dire que j’ai passé mon enfance avec la Master System, la Nes, la Super Nes, la Game Cube, et puis, est arrivé la Playstation. Autant vous dire qu’à ce moment-là, on m’avait perdu. Lara Croft est devenu ma meilleure amie, les circuits de Moto Racer sont encore encrés dans ma tête, Rayman est toujours aussi difficile, et j’ai déglingué tous les perso de Tekken 3 avec Hwoarang…

Finalement, aujourd’hui, à 30 ans, je dirais que je suis une joueuse plutôt saine. Une parti de Gran Turismo par ci, une parti de parti de Heavy Rain par là… Lara Croft est bloqué depuis 8 mois devant un monstre impossible à tuer, Conor d’Assassin’s Creed m’attend depuis un bail à Washington..

Pourtant j’ai découvert quelque chose. Un jeu très connu; mais que je ne voulais pas voir rivaliser avec Tekken favori. J’ai clairement glissé. 

« Bonjour, je m’appelle Audrey et je suis droguée à Street Fighter! » «  Bonjour Audrey! » 

C’est quoi ce jeu? Sérieusement? Est ce qu’on peut m’expliquer pourquoi, quand j’ai des ampoules aux pouces, je vais chercher du scotch pour ne plus avoir mal? Sans rire, ça devient maladif là non?

Vous aussi vous avez un jeu qui vous agace au point d’y jouer jusqu’à la douleur? Sincèrement, ça me rassurerait 🙂

 

 

 

blahblah

Pourquoi je déteste les transports en commun.

mermaid-mermaidshark-blog bordeaux-blog bordelais-crossfit-blogging-blog-ink-inkedgirl-fitness-fitnessgirl-bordeaux-bordelais-tatouage-sphynx-cat-love

Ok, c’est vrai ça sent le poste haineux! Mais en fait, pas tellement. J’ai habité pendant près de 7 ans à Paris, et je n’ai pas toujours eu le choix que de prendre les transports en commun

Bonjour ligne B qui sent l’oeuf pourri toute l’année, la ligne 12 toujours blindée, la 9 qui tombe toujours en panne, les bus qui restent coincés dans les bouchons… J’ai pris toutes les lignes, dans tous les sens et à toutes les heures. Et vous savez ce que ça m’évoque? Juste du dégoût, et ce mépris je vais vous l’expliquer en plusieurs points.

1- L’odeur des transports en commun est toujours insoutenable. Le matin on a le droit au mélange de parfums et de transpiration. Ces odeurs qui vous font douter de votre propre hygiène; en sortant des transports, vous jubilez en sentant vos dessous de bras frais 🙂

2- Même si le métro est plein, les gens continuent à monter pour être un peu plus serrer les uns aux autres.. Bah oui, parce que le prochain métro il arrive dans deux minutes, alors pourquoi j’attendrais un peu plus, pour enfin avoir du confort?

3- Il y’a toujours un pervers qui veut vous montrer ses bijoux de famille!! Je me souviens d’un soir, sur la ligne 4, je sortais du taf et je n’avais qu’une envie c’était de rentrer chez moi. Musique un peu forte dans les oreilles, les yeux rivés sur mon portable, en levant la tête j’ai pu identifier un service trois-pièces à 10 centimètres de mon nez… Super plaisant!

4- L’incivilité est aussi un grand facteur de désenchantement!! Vous arrivez à Paris, vos valises sont lourdes, il y’a un escalier à franchir, tout le monde va vous regarder, mais personne ne va vous aider. Tu t’assois à l’endroit où la personne précédente avait posé ses pieds tout sales. Par terre, tu ne trouves que les papiers que les gens n’ont pas voulu aller mettre à la poubelle. Sachant qu’il y’a environ 7 poubelles sur un quai, si ce n’est pas de l’irrespect je ne sais pas ce que c’est!

5- Et puis pour couronner le tout, que tu sois en avance ou en retard, les transports ne suivent jamais leurs horaires. C’est un peu  «  au petit bonheur la chance ». J’arrivais souvent à l’heure au taf en étant en retard (5 min max de retard) que quand je partais en avance (20 à 30 minutes de retard).

Si ce n’était qu’a Paris ça irait puisque je n’y habite plus… Mais depuis que je vis à Bordeaux, je vivais la même chose jusqu’à ce que je décide de tout faire à pied! Je fais du sport, je fais plus de 10000 pas par jour, mon corps me remercie, ma santé mentale aussi 🙂

Ok, it’s true it smells hate mail! But in fact, not so much. I lived for nearly 7 years in Paris, and I have not always had the option of taking public transport

Hello B line that smells like rotten eggs all year, always shielded line 12, 9 which always fails, the buses get stuck in traffic … I took all the lines in all direction and at all hours. And you know what it reminds me of? Just disgust, and contempt I will explain several points.

1- The smell of transportation is still unsustainable. In the morning we have the right to the mixture of perfume and perspiration. These odors that make you doubt your own health; leaving transport, you gloat feeling under your arm fresh 🙂

2- Although the subway is full, people continue to ride for a little shake each other .. Well yes, because the next subway happens in two minutes, so why I would expect a little more for finally have comfort?

3- It s always a guy who wants to show you his family jewels !! I remember one evening, on line 4, I left the taf and I had one wish was to go home. Some loud music in the ears, eyes glued to my laptop, looking up I could identify a three-room service 10 centimeters from my nose … Super fun!

4- The rudeness is also a great disillusionment factor !! You get to Paris, your bags are heavy, There are stairs to cross, everyone will look at you, but nobody will help you. You sit in the place where the previous person had laid his dirty feet while. By land, you can not find the papers that people did not want to go in the trash. Knowing that there’s about 7 bins on a dock, if not disrespect I do not know what it is!

5- And then to top it all, you’re early or late, transport never follow their schedules. It’s a bit “at haphazard.” I often arrived on time at taf being late (max 5 min delay) when I left early (from 20 to 30 minutes late).

If it were not it would go Paris has since I no longer lives … But since I live in Bordeaux, I was living the same thing until I decided to do everything on foot! I workout, I make more than 10,000 steps a day, my body thanks me, my sanity too 

blahblah

Normandy part. 2

mermaid-mermaidshark-blog bordeaux-blog bordelais-crossfit-blogging-blog-ink-inkedgirl-fitness-fitnessgirl-bordeaux-bordelais-tatouage-sphynx-cat-love

J’ai vécu dans un patrimoine historique pendant près de 18ans. J’ai appris sur la guerre grâce à des gens qui l’ont vécu, mes grands-parents, mes arrières grands parents. Je n’ai pas une vision censurée de la chose et je respecte ce qui a été fait.

Nous sommes partis en Normandie, abord pour voir ma famille, mais aussi parce que nous sommes des passionnés d’histoire!  C’est en connaissant le passé que l’on peut avancer sur le présent.


 

Monsieur, n’avait jamais vu la Normandie, et je me suis donc lié avec mon grand-père pour lui montrer les plus belles choses de la côte ( disons les plus intéressantes, parce qu’après une guerre mondiale je ne suis pas sûre qu’on puisse vraiment parler de beauté).

Nous avons fait le tour des musées, Mémorial de la bataille de Normandie à Bayeux, le 360 à Arromanches, le cimetière américain de Colleville-sur-Mer, l’Airborne Museum de Sainte-Mère-L’église, la pointe du Hoc et ses trous de bombes et bunkers…  Nous avons longé la côte à la recherche de lieux insolites tels que le port Mulberry, Omaha la sanglante… Au lieu de vous résumer tout ça par écrit, pour une fois j’aimerais vous faire découvrir en images.

I lived in a historical heritage for nearly 18 years. I learned about the war thanks to people who have lived, my grandparents, my great-grandparents. I do not have a censored view of things and I respect what has been done.

We left in Normandy, first to see my family, but also because we are history buffs! It is by knowing the past that we can move forward on this.


 

Sir, had never seen Normandy, and I therefore linked with my grandfather to show him the most beautiful things the coast (say the most interesting, because after a world war I’m not sure that we can truly speak of beauty).

We did the museum tower, Memorial of the Battle of Normandy in Bayeux, 360 in Arromanches, the American cemetery at Colleville-sur-Mer, the Airborne Museum of Sainte-Mère-L’église and the Pointe du Hoc its bomb craters and bunkers … We drove along the coast in search of unusual places such as the Mulberry harbor, Bloody Omaha … Instead summarize all this in writing, for once I would like to make discover images.

IMG_3972 IMG_4018 IMG_4030 IMG_4038 IMG_4069 IMG_4112 IMG_4144 IMG_4166 IMG_4195 IMG_4209 IMG_4264