Sport & wellness

Challenge toi même quand tu as peur!

challenge-mermaid-mermaidshark-blog bordeaux-blog bordelais-crossfit-blogging-blog-ink-inkedgirl-fitness-fitnessgirl-bordeaux-bordelais-tatouage-sphynx-cat-love

J’ai longtemps été dans le challenge. Tu crois que je ne peux pas faire ça? Je vais te prouver que je suis capable de le faire, et parfois c’était dans la seconde. Je ne me laissais pas le temps de réfléchir, parce que si tu commences à te poser des questions, tu ne feras rien du tout!

J’ai quelques phobies: les serpents, les araignées, mais ça ne me gâche pas vraiment la vie parce qu’on en voit pas chaque matin devant notre porte avant de sortir.

Par contre ce qui me m’empêche de faire pas mal de choses, c’est le vertige. Cette peur du vide que tu ne peux pas commander, que tu peux à peine maîtriser. Cette peur je la déteste. Mais pour la vaincre, je me challenge.

À New York, mon pote Éric m’avait presque forcé d’aller sur les deux plus grandes tours, soit l’Empire State Building, et le Top of the Rock. Très mal à l’aise au 86 ème étage, au point de vouloir m’asseoir pour que ça paraissent moins haut, je suis revenu en France avec des étoiles plein les yeux. Et surtout je me sentais plus forte, j’avais en quelque sorte vaincu ma peur. 

En fait, à l’heure qu’il est j’ai toujours le vertige, et croyez-moi, je me bats contre ça. Hier, avec mon pote des États Unis nous nous sommes embarqués dans la tour Pey Berland. Je me suis retrouvée face à une vérité vrai.. Le vertige c’est pas si difficile quand un ascenseur fait l’ascension du monument à ta place!

Je n’ai pas compté, mais j’ai dû monter moi même toutes les marches des deux étages de la tour, en me sentant toujours un peu plus mal en regardant par les toutes petites fenêtres qui te rappelle que tu prends de l’altitude.

En haut c’est avec les jambes tremblantes et le regard vide que je n’ai pas du tout apprécié la vue, tellement j’étais mal. Et c’est avec grand regret que mon pote à découvert un second étage et que j’ai posé la question “Euh t’es sûre qu’on peut y aller?”. Et ensuite, descendre l’escalier en colimaçon a été ma pire expérience. L’escalier était si étroit que j’avais l’impression que j’étais dans une pièce où les marches venaient à moi et non le contraire.

Ensuite, une fois en bas, j’ai pu apprécier mon exploit et me sentir revivre. Parce que je venais de faire quelque chose d’exceptionnel. Je me suis challengé!

Et tu du genre à te challenger toi aussi? Quelle est la chose la plus folle que tu aies faite?

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Cindy came-true.blogspot.fr
    5 June 2015 at 10 h 13 min

    Je partage cette peur, celle des araignées également. Et je suis dans la meme optique, je me mets volontairement “au bord du gouffre” aussi souvent que possible !! Ca procure une fierté sans pareille, et j’adore l’adrénaline qui vient dans ces moments !

    • Reply
      Mermaidshark
      5 June 2015 at 10 h 52 min

      Mais tu te sens tellement mal pendant que tu t en rends pas compte tout de suite haha

Leave a Reply

Why ask?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.